Pailin

  • Destinations principales

Pailin est une province (khaet an langue khmère) qui est située dans l'ouest du Cambodge, à l'extrémité nord des montagnes de Cardamome ou près de la frontière thaïlandaise. Cette province est entourée par la province de Battambang. En 1996, la province de Pailin a été officiellement séparée de Battambang pour devenir une division administrative distincte après la reddition des Khmers Rouges.

Pailin

Pailin est connu dans le monde entier pour avoir longtemps été un bastion des Khmers Rouges. Cette isolée province du Cambodge a resté sous leur contrôle bien après leur défaite en 1979 et se servait de la capitale du "Gouvernement provisoire d'union nationale et Salut national du Cambodge " de 1994 à 1998. Au Cambodge, Pailin est connue pour ses ressources naturelles comme les pierres précieuses, les bois…

Histoire de Pailin:

Autrefois membre du puissant empire khmer, Pailin fut conquis en 1558 par les Birmans puis gouverné par les Siamois (Thaïlandais) jusqu'en 1907. De 1941 à 1946, Pailin fut renvoyé au Cambodge.

Au début des années 1970, Pailin était une ville prospère issue des vastes gisements de pierres précieuses de la campagne environnante. À cause de ses ressources, c'était l'une des premières villes envahies par les Khmers Rouges lorsqu'ils ont lancé leur grande offensive contre le gouvernement national. La ville de Pailin n’avait aucune résistance et les soldats des Khmers rouges ont été accueillis comme des libérateurs quand ils se dirigeaient vers la ville. Cependant, pas longtemps après, la plupart des habitants ont été rassemblés pour une marche forcée vers la campagne afin de travailler dans les rizières. Ceux qui auraient des liens avec le gouvernement national ont été tués. Les Khmers rouges ont utilisé les produits de l'exploitation minière dans la région de Pailin pour financer leur offensive. Après la défaite cause par l’armée vietnamienne, nombreux anciens dirigeants des Khmers rouges ont continué à se cacher à Pailin.

Certains dirigeants se sont cachés, craignant d'être punis pour leurs crimes, alors que d'autres vivaient ouvertement dans la province de Pailin. En septembre 2007, un tribunal international dans lequel Khieu Samphan, Nuon Chea et d’autres dirigeants des Khmer rouges apparaissaient devant la justice.

Pailin

Depuis la fin de la guerre civile, cette province du Cambodge a connu un déclin économique et les faillites des entreprises locales. Cependant, la région désormais politiquement stable connaît une nouvelle vague de tourisme axée sur ses anciens temples, ses forêts naturelles, sa faune et notamment sur le marché des pierres précieuses de Pailin.

Tourisme à Pailin:

Pailin est une province située au bord des montagnes de Cardamome, dans l'ouest du Cambodge, juste à côté de la frontière avec la Thaïlande. La province couvre une superficie de 803 km². C'était un centre logistique et une base des Khmers rouges. La région environnante est riche en mines de pierres précieuses et a été exploitée à outrance pour alimenter le régime des Khmers rouges. Lorsque vous venez ici, vous pouvez acheter des pierres précieuses de qualité inférieure au marché central de Pailin.

La région de Pailin a été massivement déboisée et les gisements de pierres précieuses sont épuisés à présent. Cette région reculée du Cambodge est difficilement accessible mais c’est justement ce qui plait aux explorateurs intrépides. De là, on peut rendre visite aux tribus des collines en apercevant les animaux rares. On peut franchir la frontière thailandaise pour visiter les provinces proches ou poursuivre en direction de Pailin à Bangkok.

Le paysage de Pailin compte de nombreuses montagnes, forêts et cascades. Il s’agit de l’une des rares provinces cambodgiennes non centrée sur la riziculture. Pailin a clairement une influence birmane dans la cuisine locale et les costumes traditionnels.

Pailin

Les destinations principales:

Wat Phnom Yat: le temple de Phnom Yat construit sur une montagne est un site culturel et historique situé dans la ville de Pailin. Ce n'est pas seulement un lieu saint où les gens viennent adorer, mais aussi le cœur de cette ville. La montagne mesure 60 mètres de haut, 700 mètres de long, 300 mètres de large et couvre 30 000 mètres carrés. Le sommet est accessible à pied ou en véhicule. Un escalier de 242 marches a été achevé le 13 octobre 1998.

Il y a un bel nouvel escalier décoratif menant au temple, situé au sommet d'une colline, où un nouveau temple est en construction. Les moines y enseignent ouvertement la foi. Du haut de la colline, vous pourrez admirer de superbes vues sur la région de Pailin.

Construit par les migrants shans originaires du Myanmar en 1922, le Wat Phnom Yat est un lieu de culte sacré au cœur de Pailin.

Wat Rattanak Sophoan: À environ 50 mètres du pied de Phnom Yat se trouve une autre pagode: What Rattanak Sopoan. Sur les murs de la clôture entourant la pagode, il y a un bas-relief illustrant l'histoire du retournement de l'Océan de lait qui se ressemble aux merveilleux bas-reliefs du mur du temple Angkor Wat à Siem Reap.

O'Tavao: Situé à Sangkat O'Tavao, Khan Pailin, à environ 5 kilomètres de la ville de Pailin, O’Tavao est un site naturel riche en paysages magnifiques et en eau propre, qui coule de Phnom Khieu.

Vallée de Boyaca: La vallée de Boyaca offre une belle campagne, idéale pour explorer à vélo, faire de la randonnée ou en moto.

Pailin

Culture à Pailin:

Pailin faisait autrefois partie du grand empire Khmer jusqu'à sa conquête par les Birmans, au milieu de 1500. Maintenant à nouveau en sécurité entre les mains du Cambodge, le riche passé de Pailin est souvent raconté sous forme d'histoires folkloriques et légendaires. Il y a une histoire qui concerne Wat Phnom Yat:

Situé au sommet de Phnom Yat, ce temple est un lieu de culte sacré. La légende raconte l'histoire d'un couple s’appelant Yart qui était des mineurs de pierres précieuses. Quand ils étaient vieux, ils méditaient ensemble dans les montagnes qui s'appellent maintenant Phnom Yart. À cette époque, les villageois à Pailin achetaient des armes pour chasser les animaux. Les esprits de la forêt étaient en colère.

Pailin

On dit que les esprits ont promis de donner une pierre précieuse à ce couple s’ils pouvaient demander aux habitants l’arrêt d’achat des armes. Le couple a accepté et a construit un temple pour honorer ces esprits. La pagode est maintenant connue sous le nom de Wat Phnom Yat.

La culture de Pailin est assez différente de la culture khmère traditionnelle. Les Birmans (également appelés le peuple Kola par les Khmers) ont émigré en 1876, et le peuple birman shan a commencé à se déplacer jusqu’en 1920. L'influence birmane existe encore aujourd'hui dans les coutumes,  la nourriture et les festivités de sa population. 

Vous pouvez nous envoyer un émail à: circuit@voyage-cambodge.info pour avoir plus de détails sur Pailin.

Autre articles

Beauty style back to top