Cambodge interdit les rassemblements religieux à cause du Coronavirus

  • Actualité

Le Premier ministre Hun Sen a annoncé aujourd'hui, 17 Mars, l’interdiction de tous les rassemblements religieux alors que l'infection du Coronavirus augmente dans le Royaume.

L'interdiction est intervenue après que 11 Cambodgiens qui étaient récemment revenus d'une congrégation religieuse en Malaisie ont été testés positifs pour le Coronavirus.

Cambodge interdit les rassemblements religieux à cause du Coronavirus

Dans une déclaration du ministère de la Santé publiée aujourd'hui, M. Hun Sen a déclaré que les fidèles de toutes les religions, y compris les musulmans, les bouddhistes et les catholiques sont temporairement interdits de participer à leurs rassemblements jusqu'à ce que la situation causée par le Coronavirus soit apaisée.

Le porte-parole du ministère des Cultes et des Religions, Seng Somony, a déclaré aujourd'hui que les responsables du ministère ont rencontré tous les chefs religieux du Royaume du Cambodge et leur ont demandé de diffuser des mesures de précaution à leurs membres.

"Le ministère a reconnu l'éventuelle flambée du Coronavirus lors de rassemblements religieux dans des pagodes, des églises ou d'autres sites de culte", a-t-il déclaré. "Par conséquent, il est important de les informer sur les mesures préventives."

M. Somony a déclaré que le ministère avait également demandé au ministère de la Santé de fournir des gels pour la main et d'effectuer des contrôles de température pour les personnes souhaitant visiter les pagodes, les églises et d'autres sites religieux.

"Le ministère estime que le Coronavirus peut être contenu et les gens doivent savoir comment se protéger de l'infection", a-t-il déclaré.

M. Somony a noté que le ministère cherche actuellement une alternative pour garantir que tous les moines bouddhistes puissent avoir de la nourriture à l'approche du nouvel an khmer le mois prochain. Au 18 mars 2020, le nombre de cas positifs pour le Coronavirus au Cambodge passait à 33. Le ministère de la Santé a signalé 21 nouveaux cas à Phnom Penh et dans cinq autres dans les provinces, portant le total à 33 cas dans le Royaume.

Les derniers cas confirmés du ministère incluent certains des 70 cambodgiens récemment rentrés de la Malaisie après une réunion religieuse.Selon un communiqué du ministère de la Santé, le Coronavirus a été détecté hier chez 17 Cambodgiens, trois ressortissants Malaisiens qui ont assisté à l'événement en Malaisie et un Cambodgien originaire de Thaïlande. Les échantillons des 68 autres sont toujours en cours de test.

Les Cambodgiens testés positifs ont été trouvés dans les provinces de Phnom Penh, Kampong Chhnang, Battambang, Kampot, Kep et Tboung Khmum. Le ministère a ajouté qu'un autre nouveau cas était un Cambodgien de la province de Banteay Meanchey, récemment revenu de Thaïlande.

"Des groupes de travail aux niveaux national et sous-national observent maintenant des personnes qui sont en contact direct avec ceux qui se sont révélés positifs, en particulier ceux qui ont fréquenté la congrégation religieuse de Malaisie", indique le communiqué.

Dans une autre déclaration, le ministère a indiqué qu'il avait réservé l'hôtel Great Duke pour héberger et soigner les personnes infectées par le Coronavirus dans le Royaume. En même temps, le Cambodge a appelé le public à ne pas discriminer contre ceux qui étaient revenus de Malaisie simplement parce que certains d'entre eux étaient positifs pour le Coronavirus.

Autre articles

Beauty style back to top