Tourisme Cambodge continue sa morosité.

  • Actualité

Tourisme Cambodge continue sa morosité alors que les arrivées des étrangers chutent de 92,2%. Le nombre d'étrangers arrivés au Cambodge de janvier à mai a été 91 596 personnes selon un rapport du ministère du Tourisme.

Tourisme Cambodge

Soit une chute de plus de 92% par rapport à la même période en 2020. Les visiteurs thaïlandais sont en tête de liste avec 46 395 arrivées, suivis de 27 693 Chinois.

La plupart des étrangers étaient des touristes, des hommes d'affaires ou des investisseurs. Toute personne arrivant au Cambodge doit actuellement se mettre en quarantaine pendant deux semaines et produire un test PCR de coronavirus négatif au début et à la fin de la période de 14 jours.

Dans l'espoir de relancer le tourisme Cambodge en difficulté, les ministères de la Santé et du Tourisme travaillent sur un plan pour permettre aux touristes entièrement vaccinés de visiter le Cambodge, peut-être dès octobre.

L'industrie du tourisme elle-même pousse le gouvernement à autoriser des essais similaires à l'expérience Phuket Sandpit en Thaïlande, où les visiteurs sont autorisés à visiter l'île sans avoir à se mettre en quarantaine. Les emplacements suggérés incluent Siem Reap, pour les visiteurs des temples Angkor, ou Phnom Penh, qui est maintenant entièrement vacciné.

Les visiteurs étrangers accueillis par le tourisme Cambodge ont atteint le chiffre de 1,3 million en 2020, soit 80 % de moins qu'en 2019.

Les chefs du secteur de tourisme d'Asie du Sud-est discutent de la reprise post-pandémique.

Le ministère du Tourisme du Cambodge a eu des pourparlers avec ses homologues d'Asie du Sud-est pour proposer une approche combinée pour relancer une industrie qui a été décimée par les blocages du coronavirus et les restrictions de voyage.

Des hauts responsables des 10 membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-est, ANASE, ont participé à la 54e réunion des organisations nationales du tourisme de l'ANASE, qui s'est tenue par vidéoconférence.

Mr. Thong Rathasak, directeur général du Département général du développement touristique et de la coopération internationale du ministère du Tourisme du Cambodge, a présidé la réunion virtuelle.

Les délégués ont discuté des moyens de rouvrir l'industrie du tourisme, y compris des directives sur l'hygiène et la garantie de la sécurité des travailleurs et des communautés. Ils ont également proposé des politiques et des recommandations pour une reprise post-pandémie et ont discuté de la Déclaration de Phnom Penh, qui est un plan d'action pour un tourisme de l’ANASE plus durable, inclusif et résilient qui a été adopté en février de cette année.

Outre des discussions sur les étapes à court terme, la réunion a examiné la stratégie de marketing touristique quinquennale de l’ANASE et le plan directeur sur la connectivité de l’ANASE 2025 pour la mise en œuvre des plateformes numériques améliorées du tourisme de l’ANASE.

La réunion a été suivie de deux autres réunions virtuelles, la réunion nationale des hauts fonctionnaires du tourisme de l'ANASE+3 et la réunion nationale des hauts fonctionnaires du tourisme de l'ANASE+3+Inde.

La Thaïlande a commencé à rouvrir aux visiteurs étrangers avec le programme dit Phuket Sandbox, qui permet aux visiteurs de se rendre n'importe où sur l'île sans avoir à se mettre en quarantaine.

L'Indonésie espérait adopter une approche similaire à Bali mais a suspendu le plan en raison d'une augmentation des cas de coronavirus sur l'île.

L'année dernière, 2020, le tourisme Cambodge n'a reçu que 1,31 million de touristes étrangers, soit 80 % de moins qu'en 2019. Les arrivées d'étrangers au Cambodge ont chuté de près de 93 % de janvier à avril de cette année par rapport à la même période l'année dernière, selon le ministère du Tourisme. Il a travaillé avec le ministère de la Santé sur un plan pour permettre aux touristes entièrement vaccinés de faire le voyage Cambodge partir du quatrième trimestre de cette année. Ce plan va contribuer à relancer le tourisme Cambodge en grave difficulté à cause de la pandémie Covid-19.

Autre articles

Beauty style back to top