Nuon Chea est mort

  • Actualité

Nuon Chea est mort: Après avoir passé environ un mois à l'hôpital, Nuon Chea, ancien dirigeant du Khmer Rouge, reconnu coupable et condamné à la prison à vie pour son rôle sous le régime brutal du régime, est décédé hier à 93 ans.

Neth Pheaktra, porte-parole des Chambres Extraordinaires à la Cour du Cambodge, a déclaré que Nuon Chea était décédé hier soir (4 Aout 2019) à l'Hôpital d'Amitié khmère-soviétique de Phnom Penh, après avoir été hospitalisé le mois dernier.

Nuon Chea

"Nous pouvons confirmer que Nuon Chea, à l'âge de 93 ans, est décédé ce soir [hier] le 4 août 2019 à l'Hôpital d'Amitié Khmer-Soviet", a déclaré M. Pheaktra. "Depuis le 2 juillet 2019, il avait été transféré des chambres extraordinaires du centre de détention de la Cour du Cambodge à l'hôpital de l'Amitié des Khmers et des Soviétiques pour y subir des soins médicaux."

L’année dernière, Nuon Chea, ancien secrétaire adjoint du Parti communiste du Kampuchéa, et Khieu Samphan, ancien chef de l’Etat, ont été condamnés à la prison à vie pour avoir été reconnus coupables d’avoir exécuté des Vietnamiens et des Cham, des viols, des mariages forcés et des interdictions des activités religieuses.

Environ 1,7 million de personnes sont mortes de surmenage, de faim, de maladie et d’exécution sous le régime brutal des Khmers rouges de 1975 à 1979.

Youk Chhang, directeur du Centre de documentation du Cambodge, a déclaré que la mort de Nuon Chea pourrait affecter les progrès du tribunal anti Khmer Rouge.

"Il a fait beaucoup de mauvaises choses", a déclaré M. Chhang. "Nuon Chea était une personne impolie et il n'a jamais avoué avoir tué le peuple cambodgien."

"Il a essayé d'éviter la responsabilité devant la loi, mais finalement, il est décédé", a-t-il ajouté. «Cependant, ce qu'il avait commis est écrit dans des livres afin d'éduquer la jeune génération. Ses crimes restent durables.

Chum Mey, un survivant de la prison de Tuol Sleng âgé de 87 ans, a déclaré hier que la mort était sa punition pour ses péchés.

"C’est parce qu’il a tué beaucoup de gens", a déclaré M. Mey. Hier, le corps de Nuon Chea devait être renvoyé dans la province de Pailin, où sa famille organiserait les rites funérailles.

Né le 7 juillet 1926, Nuon Chea était membre des comités permanents et du Comité central du Parti communiste du Kampuchéa. Il a également été président de l’Assemblée populaire du Kampuchea démocratique.

Il a été arrêté le 19 septembre 2007 et était en procès pour génocide, crimes contre l'humanité et violations graves des Conventions de Genève de 1949. Le 7 août 2014, Nuon Chea a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité et condamné à la réclusion à perpétuité. Le 23 novembre 2016, la chambre de la Cour suprême des CETC a annulé une partie de sa condamnation, mais a confirmé la peine de réclusion à perpétuité infligée par la Chambre de première instance.

Le 16 novembre 2018, Nuon Chea a été reconnu coupable de génocide, de crimes contre l'humanité et de violations des Conventions de Genève de 1949 dans l'affaire 002/02 aux côtés de M. Samphan. La Chambre de première instance a fusionné les peines d'emprisonnement à perpétuité prononcées dans l'affaire 002/01 pour former une peine unique.

Les CETC, un établissement mixte du gouvernement cambodgien et des Nations Unies, ont condamné trois dirigeants du régime brutal et les ont condamnés à la prison à vie, dont Kaing Guek Eav, alias Duch.

Ieng Sary, ancien ministre des Affaires étrangères du Khmer Rouge et son épouse, Ieng Thirith, ancien ministre des Affaires sociales, sont décédés en 2013 et 2015, alors que le plus haut dirigeant, Pol Pot, était décédé en 1998 avant des poursuites. Maintenant, c’est le tour de Nuon Chea.

Autre articles

Beauty style back to top