Tourisme Cambodge appelle l’investissement

  • Actualité

Tourisme Cambodge a appelé les membres du US-ASEAN Business Council (US-ABC) – Conseil du Commerce de l’Association des Nations en Asie du Sud-est - à investir davantage dans le secteur touristique du Royaume pour exploiter ce point fort du pays après la fin du COVID-19.

Tourisme Cambodge

L'appel a été lancé par le ministre du Tourisme lors de la réunion US-ABC par vidéoconférence. Au cours de la réunion, le ministre du Tourisme du Cambodge, Thong Khon, a présenté une opportunité d'investir dans ce secteur potentiel de ce pays.

Le ministre a demandé au conseil d’aider le Cambodge à lutter contre la propagation de la pandémie et de travailler avec l’équipe technique du ministère pour mettre en œuvre le projet de développement du tourisme.

"Nous appelons les membres de l’US-ABC à investir davantage dans le secteur du tourisme du Royaume, en particulier l’écotourisme, qui a le plus de produits potentiels pour attirer les visiteurs…", a-t-il déclaré.

L'US-ABC est un groupe de plaidoyer de premier plan qui vise à favoriser la croissance économique et les liens commerciaux entre les États-Unis et l'Association des pays de l'Asie du Sud-est (Asean), une association de 10 pays - membres.

Le Conseil, qui représente plus de 160 des plus grandes sociétés américaines, a des bureaux à New York, en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande, au Vietnam et en Birmanie.

En réponse, l'US-ABC a également proposé d'aider le tourisme Cambodge à résoudre le problème des entreprises touristiques pendant et après la pandémie de COVID-19.

Michael W. Michala, vice-président de l'US-ABC, a déclaré qu'actuellement, la plupart des membres de l'AU-ABC sont des entreprises américaines, qui opèrent dans la région de l'Asean et dans le monde.

"Pour la prochaine réunion, des sociétés américaines de premier plan telles que Google, Visa, Agoda, Expedia et Airbnb participeront à la mise en place de bonnes pratiques pour lutter contre le COVID-19", a-t-il déclaré.

‘’Nous coopérons également pour restaurer le secteur du tourisme après la propagation de la pandémie et continuer à travailler avec le Cambodge dans le développement du tourisme pendant et après COVID-19’’, a-t-il ajouté.

Le ministère du Tourisme du Cambodge a annoncé la semaine dernière que la forêt de mangrove de la province de Siem Reap serait transformée en un nouveau site d’écotourisme, une initiative visant à diversifier les destinations touristiques du Royaume pour attirer davantage de visiteurs.

Il a déclaré que le nouvel écotourisme offrira un énorme potentiel pour attirer les visiteurs locaux et internationaux après la fin de la pandémie de COVID-19.

Le COVID-19 a durement touché le secteur du tourisme au Cambodge, fermant environ 3 000 entreprises touristiques et ayant perdu plus de 45 045 employés en mai, selon les chiffres du ministère du Tourisme.

Cependant, les chiffres montrent que la capitale de Phnom Penh n'est pas aussi gravement touchée que les autres principales destinations touristiques telles que Siem Reap.

Le nombre d'entreprises liées au tourisme dans la capitale Phnom Penh fermées temporairement ou définitivement représente environ 10% du total des sociétés de tourisme du pays, touchant 1 960 membres du personnel. Le chiffre exclut les services de divertissement, les spas et les salons de massage.

Le chômage a gravement affecté la vie socio-économique. Le ministre a déclaré que cette année, le secteur du tourisme Cambodge subirait une énorme perte de revenus de 3 milliards de dollars.

Autre articles

Beauty style back to top