Frontières entre le Cambodge, la Thaïlande et le Laos sont fermées à cause du Coronavirus.

  • Actualité

Le Cambodge est presque bouclé après la fermeture de ses frontières avec la Thaïlande et le Laos. Depuis hier, le Royaume s'est retrouvé presque isolé après que la Thaïlande et le Laos ont fermé leurs frontières à cause des craintes liées au Coronavirus.

Frontières entre le Cambodge, la Thaïlande et le Laos sont fermées à cause du Coronavirus

Cela fait suite à la suspension de plusieurs activités transfrontalières entre le Cambodge et le Vietnam depuis la semaine dernière. En même temps, en ce moment-là, le Vietnam est en train de prendre des mesures fortes pour contre la pandémie causée par le Coronavirus: Les déplacements des citoyens entre les deux pays (Cambodge et Vietnam) - par route, eau ou air - ont par la suite été interdits vendredi 20 Mars 2020, à partir de 23 h 59.

Le lieutenant-général Leang Phearom, le chef du Département de la police de la protection des frontières du ministère de l'Intérieur, a déclaré hier que les frontières avec la Thaïlande et le Laos étaient complètement fermées. La fermeture de la frontière avec la Thaïlande a pris effet à partir du 23 Mars 2020 et celle avec le Laos à partir du 22 Mars.

«Tous les postes frontaliers de 19 endroits, y compris le point de passage international avec la Thaïlande, sont fermés. Il s’agit des points de contrôle frontaliers internationaux à Poipet-Banteay Meanchey, Phnom Chy-Battambang, O’Smach-Oddar Meanchey, Prum-Pailin; 15 postes de contrôle frontaliers régionaux à Battambang et Banteay Meanchey; et deux points de contrôle frontaliers à Battambang et Banteay Meanchey », a-t-il déclaré.

«Toutes les activités transfrontalières, y compris le mouvement des passagers, sont affectées, mais l'échange des marchandises aux points de contrôle frontaliers internationaux sera autorisé après que les chauffeurs de camion auront été soigneusement dépistés pour le Coronavirus», a ajouté le lieutenant-général Phearom.

Le consulat du Cambodge dans la province de Sakaeo, en Thaïlande, et l'administration provinciale de Banteay Meanchey ont confirmé hier la fermeture de la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande.

L'administration provinciale de Banteay Meanchey a déclaré hier dans un communiqué de presse que l'interdiction de frontière prendrait effet jusqu'à 22 heures le 5 avril 2020.

"Tout le monde, tous les commerçants, tous les touristes et tous les travailleurs à la frontière ne seront pas autorisés à entrer", a-t-il déclaré. "En cas d'urgence médicale, les deux autorités élaboreront des procédures conformément à l'accord précédent."

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le général Khieu Sopheak, a déclaré hier que seules les frontières terrestres entre le Cambodge et la Thaïlande et le Cambodge avec le Laos sont fermées.

Men Kung, le porte-parole de la province de Stung Treng, a déclaré qu'avec la fermeture de la frontière, le Cambodge perdrait des avantages, en particulier les touristes effectuant le voyage Cambodge depuis le Laos.

Chan Sophal, le directeur du Centre des Recherche des politiques (CPS), a déclaré que cette décision affecterait fortement l'économie car toutes les frontières à travers le pays sont scellées. "Cette interdiction de frontière affectera fortement l'économie et notre population ressentira l'effet de la hausse des prix car la plupart des produits ménagers et alimentaires sont importés des pays voisins", a-t-il déclaré.

Autre articles

Beauty style back to top