Tourisme Cambodge prépare sa bulle de voyage

  • Actualité

Le ministère du Tourisme du Cambodge s'emploie à restaurer le secteur du tourisme du royaume qui est dévasté par la pandémie du Covid-19.

Le ministère du Tourisme du Cambodge est en train de  préparer un soi-disant plan de bulle de voyage pour accueillir progressivement les touristes internationaux, même si le Royaume voit une augmentation des nouveaux cas de COVID-19. Selon le ministère de la Santé, le nombre total d'infections connues au Cambodge a atteint 240 avec 32 guérisons.

Tourisme Cambodge

Le ministre du Tourisme du Cambodge, Mr. Thong Khon, a déclaré que le ministère avait déjà rédigé des lignes directrices sur les visites via une bulle de voyage, également décrites comme un aller simple en avion affrété en boucle fermée au Cambodge.

"Le ministère consultera des experts et le ministère de la Santé pour concevoir une politique de voyage appelée bulle de voyage pour préparer des forfaits touristiques internationaux étroitement sécurisés à partir de régions ou de pays sans COVID-19", a déclaré Khon.

«Si ce plan réussit, il permettra au tourisme du Cambodge de renforcer la confiance dans la reprise du secteur du tourisme et de sécuriser les travailleurs touchés par le COVID-19 et d'assurer la croissance économique», a-t-il ajouté.

Pour l'accueil des touristes internationaux sous la forme d'une bulle de voyage, le tourisme Cambodge s'attend à recevoir des visiteurs retraités et ayant le budget, notamment ceux des pays sûrs.

Mr. Khon a déclaré que l'Asean (Association des Nations en Asie du sud-est) et l'Asean-plus-trois (la Chine, le Japon et la Corée du Sud étant les trois autres) seront les principaux pays ciblés et que le processus doit être conduit par étapes graduelles, avec l'approbation du ministère de la Santé et avec l'autorisation du gouvernement.

Le président de l'Association des hôtels cambodgiens (CHA) Clais Chenda, dont l'hôtel et les complexes hôteliers de Ratanakiri et de la province de Kratie rouvrent depuis début juillet, a déclaré qu'en cette période de crise, il serait décidément difficile d'attirer des visiteurs internationaux.

"Nous ne pouvons toujours pas prédire ce qui se passe car il n'y a presque pas de vols et les gens ont encore peur alors que l'économie mondiale ralentit, c'est donc vraiment difficile à prévoir", a-t-elle déclaré. Cependant, elle a salué la décision du ministère du Tourisme du Cambodge qui veut aider le secteur même pendant la crise.

«Avoir des stratégies pour attirer les visiteurs internationaux dans cette pandémie par le ministère pour aider le secteur est plutôt bien parce que nous devons faire des progrès et prendre de nouvelles mesures pour répondre à la pandémie», a-t-elle déclaré.

Le ministre du ministère du Tourisme a également exhorté les compagnies aériennes, les hôtels, les autres hébergements et les entreprises au Cambodge à s'efforcer de maintenir l'hygiène, afin de mieux améliorer la confiance des touristes internationaux, a déclaré Chenda. Elle a ajouté que se conformer aux mesures du ministère visant à contenir le COVID-19 serait acceptable pour tous les hôtels, mais le défi est de savoir comment attirer les visiteurs.

Selon un rapport, plus de 3 000 entreprises touristiques ont été fermées et la fermeture a causé plus de 50 000 suppressions d'emplois dans le secteur du tourisme Cambodge parce qu’il n’y a pas de visiteurs internationaux.

Autre articles

Beauty style back to top