Cambodge interdit la balade à dos d'éléphant à Angkor

  • Actualité

Cambodge interdit la balade à dos d'éléphant à Angkor. En même temps, le gouvernement cambodgien interdira toute forme de services aux touristes chevauchant des éléphants dans la célèbre population d'Angkor de ce pays à partir du début de 2020.

Cambodge interdit la balade à dos d'éléphant à Angkor

L’agence de presse AFP a cité la parole d'un responsable cambodgien qui a informé ce plan. Ceci est considéré comme une victoire pour les défenseurs des animaux, qui ont longtemps dénoncé cet acte de traitement cruel infligé aux éléphants.

La population d'Angkor dans le nord de la province de Siem Reap attire un grand nombre de visiteurs étrangers (plus de 6 millions de visiteurs en 2018). Beaucoup d'entre eux choisissent de se promener à dos d'éléphant pour profiter des anciens temples pendant le voyage Cambodge.

À voir: Visiter Angkor

Cependant, le 15 novembre 2019, Long Kosal, le porte-parole de l'agence de gestion de la population d'Angkor, l'autorité de l'Apsara, a déclaré que les services de la balade à dos d'éléphants "prendront fin à partir du début de 2020".
"L'utilisation des éléphants pour les affaires n'est plus appropriée", a déclaré Long Kosal, en ajoutant que les animaux étaient maintenant vieux.

À ce jour, cinq des 14 éléphants en service vont être emmenés dans une forêt communautaire située à environ 40 km du complexe du temple. Les visiteurs peuvent continuer à voir les éléphants à leur nouvel endroit, mais sans monter sur les animaux.
"Ils auront une vie naturelle là-bas", a déclaré M. Kosal. Selon M. Kosal, les sociétés propriétaires de ces éléphants continueront à en prendre soin.

Depuis longtemps, les groupes de protection des animaux reprochent au Cambodge de fournir partout des promenades en éléphant aux touristes. Ce service est également disponible dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est.
Les éléphants sont déprimés car ils doivent être utilisés de cette façon. Les groupes de protection des animaux accusent leurs propriétaires de contraindre les éléphants à travailler de manière excessive.

L'année dernière, une femelle éléphant est morte au bord de la route après avoir transporté des touristes autour du complexe du temple d'Angkor Wat quand il faisait très chaud. L'animal transportait des passagers depuis environ 45 minutes avant de s'effondrer.

Autre articles

Beauty style back to top